La médecine sportive et l’aloé vera: tendinites, inflammations, hématomes…

Accueil / Blog / ARGI+ / La médecine sportive et l’aloé vera: tendinites, inflammations, hématomes…

Source: « Aloès la plante qui guérit »

L’aloé vera a fait ses preuves, démontrant qu’il est un des produits les plus efficaces en médecine sportive.

Ampoules, irritations de la plante des pieds, des orteils, des champignons, des odeurs dues à la transpiration…Cette plante est indispensable dans bien des moments lors de vos pratiques sportives.

Mais pas que pour les petits bobos.

Elle est également indispensable dans les premiers soins. Pour les entorses, les foulures, les tendinites, les déboitements, les lumbagos, les luxations

La première vertu de l’aloé vera est de soulager immédiatement la souffrance grâce à ses vertus calmantes et analgésiques..

Elle permet aussi aux sportifs de haut niveau de développer leur performances sans tomber sous le coup des contrôles antidopage.

Quelques exemples puisés dans des revues médicinales:

Le docteur Jonathan B. Irving de Chicago a traité plusieurs centaines de patients avec l‘Aloé vera stabilisé pour des affections aussi variées que: coup de soleil, écorchures, contusions, entorses, tendinites, hygroma (inflammation des tissus) et spasmes musculaire.

Il a comparé les résultats obtenus à partir de traitements à base d’aloé vera avec ceux d’autres produits pharmaceutiques courants.

Les résultas obtenus ont été: réduction des douleurs, réduction de l’enflure, amélioration de la mobilité, action ainsi-inflammatoire et temps écoulé avant la guérison totale.

Dans les cas il y a eu des résultats aussi bons ou meilleur avec l’aloé vera. Dans aucun cas il n’a observé de réaction toxique ou de contre indication.

Un chirurgien de Floride, le Dr Pedro Villa, spécialisé dans les traumatismes sportifs, testé l’aloé vera stabilisé dans 80 cas de brulures dues à une insolation grave, 50 cas de contusions diverses et de tissus déchirés sur des rochers suite à des baignades, 30 cas d’hématomes consécutifs a des chutes, , 20 cas de tendinites, autant d’hygromas, 40 cas de myosites ( affection inflammatoire du tissu musculaire). Il a constaté d’excellents résultas tant dans la réduction de la douleur musculaire et articulaire, que dans la résorption des plaies ou la guérison des brulures.

Témoignage

Un distributeur d’aloé vera qui vantait ses produits à un entraineurs d’une équipe de rugby du Sud-Ouest.

Ayant poliment écouté les explications du distributeur, son interlocuteur lui dit: « vous prétendez que votre produit à base d’aloé véra soulage immédiatement la douleur?

-« Oui, c’est en tout cas ce qu’affirme le fabricant. »

-« Hé bien nous allons voir ça!. »

Retroussant sa manche, l’entraîneur lui montra son bras enveloppé d’un pansement qu’il défit d’une seule main. L’articulation du coude n’était pas belle à voir! Un gros hématome violet ornait le membre enflé et douloureux. La blessure datait de plusieurs jours. L’entraineur proposa un test immédiat.

Il déposa sa montre sur la table, et le distributeur, pas top sûr de lui, étala sur l’oedème une crème contenant 70% d’aloé vera stabilisé…Très vite il se rendit comptes que sa douleur s’atténuait, malgrès le frottement vigoureux. En moins de trois minutes, il n’avait plus mal!

Surpris par cet effet

L’entraineur demanda à son médecin d’essayer le produit sur un de ses athlètes dont le médecin de service venait de diagnostiquer une foulure. Il demanda au praticien avant s’il voulait bien l’essayer.

Le médecin de croyait pas à tous ces trucs

Mais avec l’accord du blessé, il accepta l’expérience.

Un quart d’heure après l’application de la crème à base d’aloé vera , l’athlète n’avait plus mal.

L’entraineur demanda d’utiliser désormais ces produits pour soigner ses athlètes.

Odeurs désagréables

Tous les actifs, notamment les sportifs et leurs entraineurs, connaissent les remugles qui règnent dans les salles de sport et l’odeur forte qu’exhalent les corps en sueur après l’effort. Or il est avéré que l’aloé vera représente un déodorant naturel particulièrement efficace..

Comment utiliser l’aloé vera?

Le premier geste, lorsqu’une personnes s’est blessée, est de bien désinfecter la plaie avant de déposer délicatement sur la partie lésée une gaze imbibée de gel d’aloé vera frais et stabilisé. Idem pour une foulure. cela atténue la douleur. S’il s’agit d’une fracture, il faut évidement la réduire avant de recouvrir la surface traumatisée avec du gel d’aloé vera.

Ne jamais mettre de l’aloé sur une plaie profonde non désinfectée afin d’éviter un abcès.

Dans tous les cas une cure d’aloé vera sera le meilleurs reconstituant.

N’hésitez plus à utiliser l’aloé vera pour la médecine sportive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas encore de commentaire.